La grande migration des animaux en Tanzanie et au Kenya

La grande migration des gnous et zèbres est un phénomène naturel connu dans le monde entier qui suit leurs déplacements sur toute l’année. On peut observer une concentration d’herbivores importante, qui suivent tout simplement les pluies à la recherche de pâturages frais et d’eau.

Mais alors, où et quand voir ces troupeaux suivant la période de l’année ?

De janvier à mars

C’est dans le sud-est du parc national du Serengeti que sont présents les animaux en janvier. Notamment dans les plaines de Ndutu et la zone de conservation du Ngorongoro. Les troupeaux se déplacent assez régulièrement durant cette période.

Entre février et mars, les femelles mettent bas en l’espace de trois semaines. Pour laisser le temps aux petits de prendre des forces, les troupeaux restent sur place un moment avant de commencer un nouveau cycle de migration.

En avril et mai

Durant cette période, la migration va remonter vers le nord-ouest du parc du Serengeti après la fin des pluies. Ainsi, les troupeaux arrivent dans la région de Grumeti, proche du lac Victoria.

Il faut noter que c’est une période de longue pluie et qu’il peut être difficile de voir les animaux.

De juin à septembre

A partir de juin, les troupeaux se déplacent vers le nord du Serengeti, traversant la rivière Grumeti. Ici, vous pourrez apercevoir des crocodiles, attendant aux premières loges les herbivores blessés et affaibli par la migration.

En juillet, c’est au tour de la rivière Mara d’être traversée par la grande migration, les menant tout droit dans la réserve du Masaï Mara au Kenya. Ils y resteront jusqu’en septembre. C’est l’un des spectacles les plus impressionnants de la grande migration et sûrement le périple le plus dangereux de la migration. Vous y verrez de nombreux zèbres traversant la rivière, parfois à plusieurs reprises, mais également les crocodiles qui peuplent cette rivière, prêts à chasser les proies la traversant.

D’octobre à décembre

En octobre, les troupeaux commencent la descente vers le parc national du Serengeti. A ce moment, ils vont s’éparpiller dans le parc, principalement dans le centre, l’est et au nord de la zone de conservation du Ngorongoro. Ils y passeront l’hiver jusqu’à janvier où ils se dirigeront doucement vers le sud-est du parc.

(c) Pollman’s tour and safaris

La migration concentrant un grand nombre d’herbivores au même endroit, c’est un terrain de chasse idéal pour les prédateurs. Vous pourrez également observer, cachés dans les hautes herbes, des lions, guépards léopards ou encore des hyènes.

Il est important de garder à l’esprit qu’il est impossible de prévoir exactement où se trouvera la grande migration. En effet, même si l’on peut distinguer des phases, cela reste un phénomène naturel qui dépend principalement des saisons des pluies.  

Et après un beau voyage rempli de safaris dans le parc du Serengeti, nous vous invitons à vous détendre sur l’une des plus belles plages de Zanzibar.